Skip to content
Affiche_Lingua-urbana_10.12.2021_2

La 2e séance du séminaire CRISIS " Lingua urbana : construction du langage, construction du tissus urbain "

Raquel Bertoldo

Aix-Marseille Université, Laboratoire de Psychologie Sociale LPS UR849, Maison de la Recherche, Aix-en-Provence

Entre naturalisation et gestion des risques : une analyse des représentations sociales et amplification des risques côtiers

La communication sera présentée en français.

Certaines communautés méditerranéennes connaissent les inondations depuis des générations et ont adapté leurs habitations et comportements en fonction de ces risques. Entretemps, les stratégies modernes de gestion et maitrise des risques proposées localement font souvent face à des contestations et résistances de la part des habitants. Cette étude cherche à comprendre comment ces communautés ont intégré la gestion moderne des risques d’inondations côtières aux habitudes anciennes d’adaptation aux risques. Dans une perspective constructiviste, nous avons interrogé 40 habitants de Fréjus et de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Les entretiens ont été enregistrés, transcrits et analysés. On retrouve des significations principalement organisées autour d’une polarisation entre (1) les pratiques traditionnelles communautaires d’adaptation et (2) les stratégies modernes (solutions techniques sous la responsabilité des pouvoirs locaux). Les contenus associés au premier pôle décrivent les inondations comme faisant partie de la nature et, en tant que telles, ne sont pas considérées comme problématiques, et personne n’est désigné comme en étant responsable. Au contraire, les inondations sont davantage l’occasion de faire référence à un mode de vie : plus proche de la nature, plus simple et authentique. Dans l’autre pôle, lorsque les inondations sont réfléchies comme objet de la gestion moderne des risques, leur illégitimité et leur lien avec la vie moderne sont mises en avant. Leurs coûts économiques et les responsabilités sont davantage mis en relief. Ces résultats sont interprétés à partir du ‘Social Amplification of Risk Framework’ (SARF) où les inondations côtières peuvent contextuellement être présentées dans un contexte de (1) naturalisation associée à l’atténuation des risques ; ou (2) prise de décision technique et responsabilité administrative, associées à l’amplification des risques. Ces deux pôles constituent chacun des freins et leviers potentiels pour l’adaptation de ces villes soumises à l’augmentation des risques côtiers.

Raquel Bertoldo (2021 HDR @AMU ; 2014 PhD @ISCTE-Lisbon University Institute ; 2009 Msc Environmental Psychology @Paris Descartes)

Son expertise porte sur les interactions entre homme et environnement, avec un accent sur les connaissances sociales, les relations science-société, les changements sociaux normatifs et juridiques ; perception des risques environnementaux ; et modes de vie et comportements durables. Raquel Bertoldo est titulaire d’un doctorat en psychologie sociale et organisationnelle de l’ISCTE-IUL. Elle a récemment dirigé plusieurs projets interdisciplinaires axés sur la psychologie appliquée, à savoir RISKMED : projet interdisciplinaire dont le but est de construire un cadre méditerranéen pour la communication science-société en matière de risques naturels. Son travail a été publié dans des revues internationalement reconnues tels que Public Understanding of Science, Journal of Risk Research et International Journal of Disaster Risk Reduction, entre autres.

Raquel est présidente de l’Association pour la Recherche en Psychologie Sociale (ARPENV) et membre actif de l’Institut Méditerranéen pour la Transition Environnementale (ITEM), basé à Aix-Marseille Université.

Publications sélectionnées

Bertoldo, R., Mays, C., Böhm, G., Poortinga, W., Poumadère, M., Tvinnereim, E., … Pidgeon, N. (2019). Scientific truth or debate: On the link between perceived scientific consensus and belief in anthropogenic climate change. Public Understanding of Science, 28(7), 778–796. https://doi.org/10.1177/0963662519865448

Bertoldo, R., & Castro, P. (2019). From legal to normative: A combined social representations and sociocognitive approach to diagnosing cultural change triggered by new environmental laws. Culture & Psychology, 25(3), 324-344. https://doi.org/10.1177/1354067X18790730

Bertoldo, R., & Castro, P. (2016). The outer influence inside us: Exploring the relation between social and personal norms. Resources, Conservation and Recycling. https://doi.org/10.1016/j.resconrec.2016.03.020

Bertoldo, R., Mays, C., Poumadère, M., Schneider, N., & Svendsen, C. (2016). Great deeds or great risks? Scientists’ social representations of nanotechnology. Journal of Risk Research, 19, 760–779. https://doi.org/10.1080/13669877.2015.1042503

Bertoldo, R., Poumadère, M., & Rodrigues Jr., L. C. (2015). When meters start to talk: The public’s encounter with smart meters in France. Energy Research & Social Science, 9, 146–156. https://doi.org/10.1016/j.erss.2015.08.014

Ekaterina Sharma

Directrice du programme de recherche Urban HUB, fondatrice et directrice de l’agence Human Creative Capital à Saint-Pétersbourg, Russie

Le plan directeur en tant que narration de la culture urbaine contemporaine en Russie

La communication sera présentée en anglais.

La communication porte sur l’évolution du langage de l’urbanisme lorsque le plan directeur est intégré dans la pratique des communautés professionnelles. Seront abordées les questions relatives au traitement et à la perception des aspects juridiques et sociaux de la culture urbaine à travers le prisme du plan directeur qui servira d’approche générale du développement urbain.

Ekaterina Sharma

Directrice du programme de recherche Urban HUB à Saint-Pétersbourg (Russie). Elle est également fondatrice et directrice de Human Creative Capital, une agence de recherche, de conception et de consultation spécialisée dans le domaine de l’urbanisme et du développement urbain et résidentiel.

Quelques projets réalisés

  • Rénovation du monument historique, avenue Engelsa 28, Saint-Pétersbourg, 2016.
  • Redéveloppement du territoire de l’usine de plastiques stratifiés, quartier Krasnogvardeyskij, Saint-Pétersbourg, 2016.
  • Stratégie de développement du territoire de la retenue d’eau d’Ohta, Saint-Pétersbourg, 2017.
  • Développement des sentiers de randonnées autour de la résidence Magnifika, Saint-Pétersbourg, 2017.
  • Développement du territoire du parc technologique LENPOLIGRAPHMACH, Saint-Pétersbourg, 2017.
  • Master Plan du territoire Ob’ezdnoe šosse 60, Saint-Pétersbourg, 2017.
  • Rénovation de l’immeuble ul. Kurskaja 11/27, Saint-Pétersbourg, 2017
  • Master Plan de l’espace public présent le long de l’avenue Dal’nevostočnyj, Saint-Pétersbourg, 2017.
  • Rénovation du complexe de bâtiments de l’ancienne usine Krasnyj Vyboržec au sein d’une future résidence, Saint-Pétersbourg, 2018.
  • Développement de l’espace public présent devant la bibliothèque Rževskaja, Saint-Pétersbourg, 2018.
  • Master Plans de la ceinture de bâtiments en panneaux préfabriqués, quartiers Černaja rečka et Rybackoe, Saint-Pétersbourg, 2018.
  • Redéveloppement de la ceinture industrielle : usine de réparation du matériel roulant de chemin de fer Octjabr’skij, conglomération résidentielle Kondrat’evskij et usine Kalinin, Saint-Pétersbourg, 2018.
  • Redéveloppement des territoires côtiers de la rivière Ohta, Saint-Pétersbourg, 2019.
  • Réaménagement de l’usine laitière Galaktika, Gatčina, 2019.
  • Conception participative de l’espace Cour-Parc pour l’entreprise Imena Development, Toula, 2020.
  • Redéveloppement des bâtiments de l’entreprise de recherche et de production Impul’s, Saint-Pétersbourg, 2020.
  • Études de préconception pour le réaménagement du complexe de bâtiments historiques sur la rue Bol’šaja Puškarskaja, 10, Saint-Pétersbourg, 2021.
  • Étude-audit du fonctionnement de l’espace public Mega Parc pour la société Mega (IKEA), Saint-Pétersbourg, 2021.
  • Étude de l’infrastructure éducative moderne dans les grandes villes de Russie, Saint-Pétersbourg, 2021.

Publications sélectionnées

– « Новая городская политика в России » (Nouvelle politique urbaine en Russie), Urbanist n° 12, 2018.

– « Городской активизм и “спекулятивная урбанистика” » (Activisme urbain et « urbanisme spéculatif »), Recueil d’articles de la conférence « Ville. Environnement. Politique. 2018 », Université Herzen, Saint-Pétersbourg, 2018.

– « Актуализация роли гуманитарных и общественных наук в подходах к исследованию городской среды и междисциплинарном подходе для молодых учёных и специалистов на примере исследовательской программы Urban HUB » (Actualisation du rôle des sciences humaines et sociales dans les recherches sur l’environnement urbain et approche interdisciplinaire pour les jeunes chercheurs et spécialistes sur l’exemple du programme de recherche Urban HUB). Communication présentée dans le cadre du Forum de la Journée Mondiale des Villes 2019 de l’ONU-Habitat, 2019.

Date(s)

Du 
10 décembre 2021
 au 
10 décembre 2021

Organisateur(s)

Mots-clef(s)

-
-

En savoir plus

Programme_Lingua Urbana_10.12.2021_Web