Partenariat ÉCHANGES - Institut du Genre

ÉCHANGES fait partie des 17 laboratoires d’Aix-Marseille Université, affiliés depuis 2016 à l’Institut du Genre (GIS GENRE) dans le but de renforcer la visibilité et la dynamique des études sur le genre au sein d’AMU, au niveau national et international.

Les liens entre ÉCHANGES et l’Institut du Genre

Susanne Böhmisch (ÉCHANGES) est la correspondante du GIS GENRE pour le laboratoire ÉCHANGES, membre du pilotage du réseau GenderMed à AMU, organisatrice des « jeudis du genre AMU » et porteuse d’un projet « consolidation et approfondissement de l’institutionnalisation des études genre à AMU » auprès du MESRI en 2019. Les autres membres d’ÉCHANGES fortement impliquées dans les études sur le genre sont Nathalie Schnitzer, Véronique Dallet-Mann et Catherine Teissier.

Historique des études sur le genre à AMU : le réseau GenderMed

AMU a été pionnière dans l’institutionnalisation des études sur les femmes en France, avec, dans les années 1970, la création du CEFUP (Centre d’études féminines de l’Université de Provence), dont l’héritier aujourd’hui est l’équipe pluridisciplinaire GeFem (Genre, Femmes, Méditerranée)-GECRIS, de l’UMR 7303 TELEMMe qui organise un séminaire mensuel de recherche sur le genre à la MMSH.
En 2014 fut ensuite créé un réseau thématique et pluridisciplinaire d’études sur le genre, GenderMed, qui organise plusieurs types d’événements (un séminaire central, des « ateliers de genre », des Journées d’études et des Journées « recherche-action » destinées au grand public). Placé dans un premier temps sous la responsabilité de Randi Deguilhem (CNRS, TELEMMe) de 2014 à 2019, c’est aujourd’hui Constance de Gourcy (CNRS, LAMES – Laboratoire méditerranéen de sociologie) et Blandine Chelini-Pont (CNRS, LID2MS – Laboratoire Interdisciplinaire de Droit, Médias et Mutation sociales) qui en assurent la continuité.

GenderMed a impulsé une triple dynamique – scientifique, pédagogique et de visibilisation – autour des études genre à AMU et a permis d’enclencher un processus menant à l’affiliation des 17 unités de recherche AMU qui sont aujourd’hui membres du GIS Genre.

Le réseau GenderMed :
https://www.mmsh.univ-aix.fr/program/Pages/thematiques/gendermed.aspx

On pourra également se reporter au répertoire :
https://www.univ-amu.fr/fr/public/les-expertes-des-etudes-genre-daix-marseille-universite

Les Jeudis du Genre AMU

Les rencontres des correspondantes et correspondants du GIS dans chaque laboratoire ont enclenché à leur tour une nouvelle dynamique interdisciplinaire, amenant à créer, en février 2018, un séminaire mensuel nommé « Jeudi du genre AMU », sous la responsabilité de Susanne Böhmisch (ÉCHANGES).

Dans un souci d’intégration des travaux d’AMU dans une dynamique nationale, ce séminaire propose un regard croisé sur le genre, associant deux laboratoires pour chaque séance. Les deux premiers jeudis du genre ont proposé un regard croisé sur danse/cinéma/genre autour de l’œuvre de Pina Bausch et Chantal Akerman, animée par Caroline Renard, spécialiste du cinéma (LESA) et Susanne Böhmisch (ÉCHANGES).
Lors du troisième jeudi du genre, nous avons invité Estelle Ferrarese, co-directrice du GIS GENRE à Paris, et organisé un atelier doctoral interlaboratoires avec des doctorants des laboratoires TELEMMe (histoire), LAMES (sociologie) et CHERPA (droit). En juin 2018, nous avons invité une collègue de l’Université de la Réunion, Bénédicte Letellier (laboratoire DIRE), spécialiste de l’œuvre du poète syrien Adonis.
Susanne Böhmisch a poursuivi l’organisation des Jeudis du genre en 2018/19 et 2019/20, et elle a organisé, en coopération avec Randi Deguilhem (TELEMMe) et Marc Calvini-Lefebvre (LERMA) un workshop « Monter un Master genre » en juin 2018 en invitant des collègues qui ont joué un rôle moteur dans la création d’un Master genre ou d’un label genre au niveau national (Sylvie Chaperon, Université Toulouse Jean Jaurès ; Hélène Nicolas, Université Paris VIII ; Nicole Ollier, Université Bordeaux Montaigne).