Master franco-allemand EIFA
« Études Interculturelles Franco-Allemandes »

À propos des programmes franco-allemands Aix-Tübingen

Chaine Youtube des programmes franco-allemands Aix-Tübingen​
Visiter la chaine Youtube des programmes franco-allemands Aix-Tübingen​
Les universités des villes jumelées Aix et Tübingen pratiquent depuis longtemps les échanges d’étudiants et d’enseignants-chercheurs. En 1957, le jumelage entre les universités d’Aix et de Tübingen fut fondé à l’initiative du département d’études germaniques d’Aix ; en 1960 suivit celui entre les deux villes. Depuis les années 90, les programmes d’échanges promus par l’Université Franco-Allemande (UFA) ont marqué un niveau supérieur de coordination. Les cursus d’études intégrées rendent obligatoire la mobilité de tous les étudiants (au moins un an dans l’université du pays partenaire) et permettent aux étudiants d’acquérir un double diplôme de deux pays de la Communauté Européenne. Les universités d’Aix-Marseille et de Tübingen ont mis en œuvre plusieurs cursus d’études intégrées spécifiques. Avec le processus de Bologne et la mise en place du LMD (Licence – Master – Doctorat), l’offre de masters européens et transfrontaliers est devenu une priorité.

A propos du master franco-allemand EIFA

Le master recherche Études Interculturelles Franco-Allemandes (Aix-Tübingen), fondé en 2004, élargit et intensifie la coopération entre les deux universités. Ce master est reconnu et soutenu par l’Université Franco-Allemande. Il offre aux étudiants une formation centrée sur la compétence interculturelle franco-allemande. L’originalité et la particularité de ce master est sa dimension internationale et pluridisciplinaire. Il n’est pas uniquement littéraire, mais intègre d’autres disciplines en sciences humaines et se repose sur une étroite coopération du département d’études germaniques avec les départements de littérature comparée, de lettres modernes, d’histoire, de philosophie et de linguistique d’Aix-Marseille Université ainsi qu’avec les instituts de « Germanistik » et de « Romanistik » et la littérature comparée de l’Université de Tübingen. Le master aborde l’interculturalité franco-allemande au niveau de la langue et des transferts culturels en s’adressant à des étudiants ayant étudié l’allemand et / ou le français, mais aussi aux historiens et philosophes voulant travailler dans le domaine franco-allemand.

Programme pédagogique

Les étudiants passent la première année à Aix, la seconde à Tübingen. Ainsi de jeunes Français et Allemands formeront-ils pendant deux ans une promotion qui suit ensemble les cours et passe conjointement les examens. L’enseignement s’étend sur trois semestres. On distingue les types d’enseignement suivants :

  • Transferts culturels : méthodologie (théories des transferts culturels, des réseaux et médiateurs, théories de la réception), analyses de quelques périodes charnières à partir de 1800.
  • Littérature / civilisation : analyse de l’articulation entre littérature et civilisation / histoire des idées à travers l’étude de grands thèmes transversaux comportant des aspects interculturels franco-allemands.
  • Axes de recherche : période autour de 1900 et de l’entre-deux-guerres ; exil : histoire de la migration France / Allemagne, exil allemand en France 1933-1945, lieux de mémoire franco-allemands (excursions) ; réconciliation franco-allemande après 1945 dans le cadre de l’intégration européenne.
  • France-Allemagne au cœur de l’Europe : histoires et médias croisés. Analyse des interactions entre les histoires française et allemande dans un contexte européen ; présentation des paysages de la presse, de la télévision, des éditions, du théâtre et du cinéma en France et en Allemagne.
  • Management culturel franco-allemand : politique et diplomatie culturelle en France et en Allemagne, rencontres avec les acteurs du franco-allemand.
  • Sémantique contrastive : analyse de termes correspondants, les intraduisibles en France et en Allemagne.
  • Compétences linguistiques et interculturelles : traduction, histoire des concepts.

Dès le premier semestre l’enseignement transversal à prendre dans d’autres départements permet à l’étudiant de renforcer une spécialité (par exemple en linguistique, littérature ou philosophie). Le master comporte une ouverture sur le monde professionnel et des rencontres avec les acteurs du franco-allemand. En semestre 2, les étudiants doivent effectuer un stage en Allemagne ou en France et ils peuvent acquérir des compétences en multimédia et linguistique informatique. Le quatrième semestre est réservé à la rédaction du mémoire de master. La cotutelle de ces mémoires est obligatoire. Les étudiants obtiennent le grade de master en France et de Master of Arts en Allemagne. L’Université Franco-Allemande délivre un certificat de réussite.

Profil de recherche

Le cursus assure l’acquisition des concepts fondamentaux de l’interculturalité appliquée au cas franco-allemand. L’analyse des transferts culturels constitue un point fort de la formation. Les champs d’application englobent la connaissance de la langue et de la culture du voisin, la traduction franco-allemande, la sensibilisation pour la compréhension et la gestion de conflits. L’approche mettra l’accent sur l’espace culturel commun aux deux pays. Seront analysés plus particulièrement les appropriations unilatérales et réciproques, les rapports entre dominants et dominés, la circulation de concepts, le rôle de médiateurs, les migrations, l’exil, la mixité dans ses différentes formes (biographies croisées, familles franco-allemandes…). On s’attachera à mettre en évidence un troisième espace dans lequel s’opèrent les dé- et recontextualisations, les traductions, les innovations. Les études du master pourront trouver un prolongement au niveau du doctorat dans le cadre du collège doctoral franco-allemand « Conflits de cultures – cultures de conflit » favorisant les études interdisciplinaires et les approches croisées de la recherche. Il organise de manière intégrée les études doctorales à Aix et à Tübingen (enseignement en alternance, cotutelle des thèses, double diplôme, séjours dans l’université partenaire des doctorants). La formation assure l’excellence académique pour les pays francophones, germanophones et autres. Les étudiants en Master EIFA profitent d’une initiation à la recherche et participent à des séminaires communs avec le Collège doctoral franco-allemand ainsi qu’à des conférences spécifiques sur les relations culturelles et historiques franco-allemandes dans un contexte européen.

Débouchés

Les enquêtes de l’Université Franco-Allemande montrent que les titulaires d’un diplôme de cursus d’études intégrées ont des chances accrues sur le marché de travail. Ils font preuve de mobilité, ils sont familiarisés avec deux pays, deux cultures et deux systèmes universitaires et ils ont acquis des compétences particulières pour comparer, traduire, échanger et pratiquer la médiation. Le cursus permet de développer des compétences pour des emplois dans les institutions de recherche, les maisons d’édition, l’administration européenne et nationale, les médias, les institutions de formation, les institutions de la culture, les musées, les communes, les ressources humaines, la médiation interculturelle, les relations internationales. Le master prépare à la recherche et à l’enseignement supérieur. Il facilitera la rédaction de la thèse. Le stage facilite l’intégration dans les secteurs médias, culture, tourisme, journalisme, enseignement secondaire et administration.

Co-directrice Aix-en-Provence

Nicole COLIN

Responsable administrative
Doris Borelbach

Aix-Marseille Université
Cursus intégrés (C114)
29, avenue Robert Schuman
F- 13621 Aix-en-Provence Cedex 1

Contact : doris.borelbach@univ-amu.fr

Co-directrice Tübingen

Dorothee KIMMICH

Responsable administrative
Belinda Bader

Eberhard Karls Universität Tübingen
Deutsches Seminar
Interkulturelle Deutsch-Französische Studien,
Zi. 348 Wilhelmstrasse 50
D- 72074 Tübingen

Contact : interkulturellestudien@ds.uni-tuebingen.de