Skip to content
Traduire: un art de la contrainte

Traduire: un art de la contrainte

En sa qualité de création seconde, l’art(isanat) de la traduction obéit à deux principes : la fidélité à l’original et le respect des règles de la langue accueillante. Ce dernier point est l’une des contraintes qui pèsent sur les traducteurs. Or, non seulement les structures formelles des idiomes concernés par la traduction sont généralement différentes, de sorte que le traducteur doit prendre des décisions que l’auteur n’a pas toujours eu à prendre, mais encore il n’est pas rare que les écrivains pétrissent et façonnent leur langue d’une manière originale qui fait sens dans leur œuvre et qu’il faut restituer dans la langue cible avec les moyens dont elle dispose. Les articles réunis dans le présent recueil mettent en présence le français et une douzaine de langues. Les auteurs sont à la fois des enseignants-chercheurs et des traducteurs qui confrontent quotidiennement théorie, pratique et didactique de la traduction.

Auteur (s)

Co-Auteur(s) hors Échanges

Noël Dutrait

Sous la direction de

Année

2010

Editeur

Presses Universitaires de Provence

Codification AERES

DO

Mots-clef(s)

Traduction
-