Skip to content
Les verts allemands: Un conservatisme alternatif

Les verts allemands: Un conservatisme alternatif

Vue de France, l’écologie politique allemande apparaît souvent comme une pure manifestation du « caractère national » allemand. Or l’argument écologique n’a conquis sa place dans le paysage et le discours politique de l’après-guerre qu’au prix d’un processus complexe d’appropriation. Ce livre ne se limite pas à un portrait des « Grünen » mais analyse les « tendances lourdes » de la société allemande qui sont à l’origine du mouvement et parti vert. Il retrace la genèse de la pensée verte dans le milieu contestataire, son essor dans le climat apocalyptique entre 1973 et 1983 et sa banalisation dans l’Allemagne du Chancelier Kohl. Il reconstruit l’histoire des systèmes de la pensée des Verts – qui intègre, entre autres, la tradition romantique – et décrit le « conservatisme alternatif », résultat de la tentative d’associer des idées démocratiques, individualistes et écologiques. Les synthèses opérées par les Verts ont eu une fonction identitaire en évitant les écueils du nationalisme. Les Verts contribuent ainsi à réconcilier les Allemands avec eux-mêmes et à intégrer les risques écologiques dans la conception de la modernité.

Sous la direction de

Année

1993

Editeur

Editions L'Harmattan

Codification AERES

OS

Mots-clef(s)

-
-