Skip to content

Jonas Ludwig von Heß (1756 - 1823) et Hambourg. Un engagement politique des Lumières tardives à l’occupation napoléonienne

Journaliste, topographe, auteur d’un récit de voyage, médecin des pauvres puis commandant de la Garde civique hambourgeoise, Jonas Ludwig von Heß est un penseur, mais aussi un acteur socio-culturel. Son parcours éclectique illustre le renouvellement du processus de politisation des Lumières allemandes de 1770 à 1815. Il vise en premier lieu la préservation du patrimoine hambourgeois, puis celle du Saint-Empire dans sa globalité. L’effondrement de ce dernier en 1806 le conduit enfin à adapter son mode de pensée et ses moyens d’action en période d’occupation.

Cette étude dévoile au lecteur une stratégie individuelle, résultat de la tension s’opérant entre réalité et perception de celle-ci. Quelles évolutions identitaires, transferts, interférences et résistances sont alors à l’oeuvre ? Replacée dans le contexte hambourgeois et allemand, cette entreprise permet de mieux comprendre la collectivité et la difficulté qu’il y avait alors à penser la paix.

Mit einer ausführlichen Einleitung und einem Resümee in deutscher Sprache.

Paru comme ‘Monographie’ dans / Num à la page(s) aux éditions Peter Lang à Frankfurt am Main, Berlin, Bern [etc.] en 2015

Sous la direction de

Année

2015

Editeur

Peter Lang

Codification AERES

OS

Mots-clef(s)

culture politique
Hambourg
occupation napoléonienne
Révolution française
-