Vous êtes ici

Lieux de migrations/lieux de mémoire franco-allemands

Type de publication: 
CAHIERS D’ÉTUDES GERMANIQUES
Numéro de la revue: 
53
Editeur ou personne(s) ayant réuni les études : 
Thomas Keller
Editeur ou personne(s) ayant réuni les études - hors ECHANGES: 
Jean Marie Guillon
Année: 
2 007

<ul>
<li><strong>Auteurs &amp; contenu</strong></li>
</ul>

<p>Introduction : du lieu de migration au lieu de commemoration &ndash; du lieu de comm&eacute;moration au lieu de migration.</p>

<p>&ndash; A. NEBRIG, Charles de Villers und das gelehrte G&ouml;ttingen . Eine deutsch-franz&ouml;sische Utopie.</p>

<p>&ndash; V. MERGENTHALER, Das Kreuz von Saarburg und seine Deutung durch Richard Dehmel .</p>

<p>&ndash; A. BUNZEL, Les lieux de m&eacute;moire de Lion Feuchtwanger.</p>

<p>&ndash; M. BOUDINAUD, Les photographies de Walter Bondy.</p>

<p>&ndash; ML. NIERADKA, Sanary-sur-Mer balis&eacute; &ndash; un lieu de comm&eacute;moration franco-allemand par excellence ?</p>

<p>&ndash; T. KELLER, Die Sainte-Victoire : ein deutschfranz&ouml;sicher Ort und seine Schatten.</p>

<p>&ndash; A. CHOURAQUI/O. LALIEU Le camp des Milles : une histoire plurielle, une m&eacute;moire pour demain.</p>

<p>&ndash; JM. GUILLON, Traces de m&eacute;moire allemande en Provence : l&rsquo;exil antinazi aux Archives d&eacute;partementale du Var.</p>

<p>&ndash; R. BEYNER, Entre exaltation et silence : la m&eacute;moire de la guerre &agrave; la Tour- d&rsquo;Aigues (1940-1944).</p>

<p>&ndash; T. KELLER, Dieulefit : lieu de m&eacute;moire en voie d&rsquo;effacement ou en veille ?</p>

<p>&ndash; C. BONNET, Les lieux de m&eacute;moire des STO en Allemagne.</p>

<p>&ndash; C. SAUTERMEISTER, Les lieux de m&eacute;moire de Louis Ferdinand C&eacute;line.</p>

<p>&ndash; N. MARTI, Der Berliner &laquo; Palast des Republik &raquo; in S&uuml;dfrankreich. Ein Ged&auml;chtnisort sucht Exil.</p>

<p>&ndash;&nbsp;A. PFISTER, Hat Standarddeutsch ausgedient ? &ndash; Zur aktuellen Sprachsituation in der deutschen Schweiz.</p>

<p>&ndash; M. MEUNE, Diglossie et bi/plurilinguisme dans les cantons bilingues : mod&egrave;les suisses &agrave; l&rsquo;oeuvre.</p>

<p>&ndash; C. BERUBE, Variation en deux temps sur le mythe de Guillaume Tell et l&rsquo;identit&eacute; suisse dans Tells Tochter d&rsquo;Eveline Hasler.</p>

<p>&ndash; A. BUNZEL, Chez nous, dans la maison des corbeaux de Rudolf Jakob Humm : reflet de la Suisse des ann&eacute;es 30 ou 60 ?</p>

Editeur: 
Publication des Universités d’Aix-Marseille, Montpellier 3, Lyon 2 et Toulouse 2
Codification AERES: 
ACLN

Site créé par Amélie Rimbaud